Anges musiciens – France XVIIe siècle

Bois sculpté anciennement polychromé.

Les anges musiciens semblent avoir été de tous temps présents dans les églises, pourtant leur apparition ne remonte qu’à l’apogée de la période gothique au XIIIe siècle. Leurs instruments symbolisent la louange et sont le moyen de porter la parole divine.

On retrouve ces anges musiciens peints ou sculptés d’abord dans les représentations mariales (Annonciation, Vierge à l’Enfant, Couronnement et Assomption de la Vierge) pour se porter progressivement sur le Christ lui-même. Ainsi les « Christ en gloire » sont à leur tour entourés d'anges musiciens comme dans le Retable de San Domenico de Fiesole peint par Fra Angelico vers 1430 où apparait une foule d’anges jouant de la musique.

Réalisés dans une essence prisée par les sculpteurs, le pin cembro, nos anges aux visages juvéniles, dont l’un tient une trompette et le second joue du luth, ont sans doute été détachés d'un retable célébrant une scène religieuse. Des traces d’enduit montrent qu’ils étaient polychromes. Travail français du XVIIe siècle, 50 et 51 cm.

VENDU / SOLD