Animaux au repos – Atelier de Nicolaes Berchem (1621 – 1683)

Huile sur panneau. Hollande, milieu du XVIIe siècle.

Dans un paysage rappelant la campagne romaine, un couple de paysans se repose près d’une cabane. Une délicate lumière matinale caresse le flanc des nuages et confère des reflets or à l’herbe. Tandis qu’au loin, un paysan conduit une charrue, le reste du bétail se repose. Tous les animaux de la ferme sont représentés dans une manière réaliste propre à la tradition hollandaise. Devant un petit étang, une chèvre broute, une vache couchée nous fait face et quelques ovins se sont adossés à son imposante carrure. Plus loin, des cochons se prélassent. Le reste de la basse-cour a trouvé refuge sous un bosquet d’arbres dont les feuilles semblent se mouvoir sous l’effet du vent. De ce paysage italianisant émane une douce tranquillité, réminiscente des peintures arcadiennes du Grand Siècle. Notre artiste choisit ici de représenter un moment humble dont se dégage toute la poésie de la vie rurale.

Nicolaes Berchem a peint de nombreux paysages d’été où s’écoule la douce vie des pâtres et de leurs troupeaux. Il adopte une palette de couleurs où prévalent les verts et les nuances de gris. La végétation y est élancée et souple, les figures sont peintes avec légèreté.

L’atelier prolifique de Nicolaes Berchem accueillit de nombreux élèves, tels Karel Dujardin, Abraham Geyens ou Pieter de Hooch, qui perpétuèrent son style. Son art était apprécié partout en Europe comme en témoignent les prix élevés de la vente de ses tableaux lors des successions de la Comtesse de Verrue (1737) et de Jean de Julienne (1767). Et les nombreuses gravures réalisées d’après ses compositions participèrent à diffuser son œuvre jusqu’au XIXe siècle. Notre tableau a vraisemblablement été produit dans son atelier. 

 

La peinture est présentée dans un cadre en bois noirci et plaque de fausse écaille.

Dimensions : 26,5 x 22,5 cm – 40,5 x 36 cm avec le cadre

Biographie : Nicolaes Berchem (bapt. Haarlem, 1er oct. 1621 – Amsterdam, 18 fév. 1683) est le fils du grand peintre de nature morte Pieter Claesz auprès duquel il s’initie à la peinture. Il poursuit son apprentissage auprès de Jan van Goyen, Claes Moeyaert et Jan Wils (1600 – 1666). C’est sans doute dans l’atelier de ce dernier qu’il apprit les ressorts de la peinture de paysage. Après avoir été fait maître de la guilde de saint Luc d’Haarlem en 1642, il entreprend le voyage en Italie où il effectue plusieurs séjours durant les années 1640-50. Son talent lui valut de collaborer avec les plus éminents artistes de son époque, tel Jacob van Ruisdael, afin de peindre les figures de leurs compositions.

Bibliographie :

  • Nicolaes Berchem, in het licht van Italië, (cat. exp. Frans Hals Museum Haarlem, Kuntshaus Zürich, Staatliches Museum Schwerin), Gent, Ludion, 2006.

  • STECHOW, Wolfgang, , 3e ed., Oxford, Phaidon, 1981.

  • VERBRAEKEN, René, La peinture de paysage en Hollande au XVIIe siècle, Paris, Les éditions du Panthéon, 1995.

4 500 €