Escarmouche à l’orée du bois – Attribué à Sébastiaen Vrancx (1573-1647)

Huile sur panneau de chêne, trois planches.

Deux troupes de cavaliers ennemis s’affrontent en lisière de bois, nous sommes projetés dans une embuscade. Au cœur de l’action, un grand désordre règne : sous un ciel menaçant, des chevaux cabrés, des cavaliers désarçonnés à pied, d’autres qui tentent de fuir en empruntant un pont au deuxième plan… le réalisme est saisissant. 
Une utilisation sobre des teintes dans des camaïeux d’ocres et de bruns, des chevaux peints avec une grande maîtrise – et qui ne manquent pas de rappeler ceux de Rubens - sont caractéristiques de l’œuvre de Sebastiaen Vrancx. 

Le trèfle apposé au fer sur l’arrière du panneau est la marque du pannelier Michiel Claessens (actif entre 1590 et 1637). Parmi les peintres qui utilisaient les panneaux fabriqués par Claessens, on compte Pieter Brueghel le Jeune ou Jan Brueghel le Jeune.

Notre peinture est présentée dans un large cadre en bois noirci guilloché et à coins décrochés.


Provenance : Collection Remy de Polignac.

Dimensions : 69 x 99 cm - 101 x 132 cm avec le cadre

Sébastiaen Vrancx (Anvers 1573 – Id. 1647) est un véritable précurseur : Il est certainement le premier peintre des Pays-Bas méridionaux à s’illustrer dans les représentations de scènes de batailles. 
Son répertoire est cependant plus large, il a réalisé de nombreuses peintures de cabinet représentant des scènes rustiques ou de la société aristocratique. 
Il enseigne la peinture à Pieter Snayers, et son influence sera perceptible dans les œuvres de Pieter Meulener ou de Van der Meulen.

14 000 €
  • Instagram
  • Facebook