La Halte à l’orée du bois – Attribué à Alexander Keirincx (1600 – 1652)

Huile sur panneau de chêne contrecollé sur panneau.

Notre composition peut s’inscrire à l’évidence dans le corpus d’Alexander Keirincx. Un groupe de personnages niché dans une dépression est mis en lumière dans une nature boisée réaliste, ce qui laisse à penser à une œuvre de jeunesse car les paysages de Keirincx adopteront un caractère plus onirique dans une seconde partie de carrière.

Dans un subtil camaïeu de verts et de bruns, les arbres, véritables personnages de la composition, sont sublimés par la recherche esthétique de l’artiste. Le rendu caractéristique du feuillage offre à notre regard une végétation tout en volume telle que nous pouvons l’observer dans la nature.  

Nous avons choisi de vous présenter ce tableau dans un cadre à profil renversé en bois noirci de style.

Dimensions : 48 x 63 cm – 59 x 74 cm avec le cadre

Alexander Keirincx (Anvers 1600 - Amsterdam 1652) est un des excellents peintres paysagistes néerlandais du Siècle d’Or. Ses paysages s’inscrivent dans la même veine que ceux de Jan Brueghel l’Ancien ou Abraham Govaerts. 

Reçu maître à la guilde de Saint Luc d’Anvers à l’âge de 19 ans, il est actif à la fois dans les Provinces-Unies et en Angleterre où Charles 1er lui commande une série de vues des châteaux d’Ecosse appartenant à la couronne. Il séjourne ainsi à Londres à deux reprises en 1625 et en 1640. Amsterdam où il s’établit définitivement en 1650 sera sa dernière demeure.

Alexander Keirincx dans les musées : « Paysage forestier avec des nymphes » - Mauritshuis La Haye, « Chasseurs dans la forêt » - Musée de l'Ermitage Saint-Pétersbourg, « Paysage » - Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique Bruxelles, « Vue lointaine de York » - Tate Gallery Londres, etc.

VENDU
  • Instagram
  • Facebook