La Rencontre de Joseph et de Jacob - Gaspar van der Lanen (1592 – après 1624)

Huile sur cuivre.

Notre peinture relate l’épisode de l’Ancien Testament (Genèse 46, 29-30) qui évoque les retrouvailles de Joseph et de son père Jacob en Egypte. Entouré d’une suite de personnages et de soldats, le père à la barbe et aux cheveux blancs embrasse le fils aimé au centre de la composition.

En cette première moitié de XVIIe siècle, les sujets narratifs extraits des Saintes Ecritures rencontrent un vif succès auprès des peintres de la ville d’Anvers et nombre d’entre eux reprennent les mêmes modèles en personnalisant le décor pour y apposer leur marque. Notre tableau en est un parfait exemple.

Ici, l’ordonnancement des frondaisons est plus ouvert que dans la peinture de Frans II Francken conservée à Saint Pétersbourg pour permettre une meilleure circulation de la lumière. Le sol au premier plan est parsemé de fleurs alors qu’il est aride dans d’autres compositions. Enfin, la file de protagonistes qui composent le convoi s’étirant dans la vallée sur la droite et la ville qui se dessine dans les lointains sur la gauche (Fig. 4a et 4b) sont bien différents.

Il s’agit d’une des œuvres les plus riches de van der Lanen, sa signature partiellement conservée « …ANEN » est lisible en bas au centre sous un groupe de cailloux.

Gaspar (ou Jasper) van der Lanen (Anvers 1592 – id. ap. 1624) est un peintre anversois qui s’illustre dans la peinture historique et de paysage, il est aussi connu pour ses peintures de cabinet. Sa biographie est hélas peu documentée et nous savons qu’il est inscrit à la Guilde de Saint Luc d’Anvers en 1607 et qu’il est reçu maître en 1615. Il se marie en 1624 à Elisabeth Rombouts et Abraham Govaerts est son témoin. Dans le vivier des artistes anversois, il côtoie et collabore parfois avec Hans Jordaens III, Frans II Francken ou Abraham Govaerts.

Le cycle de Joseph est une histoire écrite pour mettre en évidence l'identité juive de la diaspora en Égypte et son intégration dans la diaspora égyptienne, Joseph représentant un modèle d'ascension sociale dans ce pays hôte jusqu'à laisser la marque de sa sagesse dans l'administration.

D'après le récit biblique, Joseph est le fils préféré Jacob, son père. Celui-ci reporte probablement l'amour qu'il avait pour sa femme préférée Rachel, morte à la naissance de Benjamin. Cette préférence du père entraîne la jalousie des demi-frères de Joseph qui fomentent un complot.

Un jour où Joseph rejoint ses frères partis faire paître les troupeaux, ces derniers le dépouillent, le jettent dans un puits puis le vendent à des marchands qui l’amèneront en Egypte. Croyant à sa mort, Jacob est inconsolable. Après une période d’esclavage, Joseph rejoint l’administration égyptienne devenant riche et puissant. La famine s’abat sur la région où vit la famille de Jacob qui ordonne à ses fils de partir en Egypte pour s’approvisionner. Après quelques péripéties, Joseph pardonne ses frères et invite sa famille à venir s’installer en Egypte. Jacob est comblé par ces heureuses retrouvailles.

VENDU / SOLD